Hello world !

« When architects attempt to escape

from the tyranny of geometry,

meaning by that the tyranny of the box,

where can they escape to ? »

Robin EVANS MIT Press

SYNOPSIS ET POSITION

A l’heure de la maturité des outils numériques, la permanence du vocabulaire de la géométrie, sa connaissance et sa transmission sont précieuses pour aborder les modalités de la création architecturale dans un monde contemporain où, l’immanence, la célérité, l’ubiquité et l’évolution des performances de calcul en constituent les spécificités. A l’heure du BIM, de l’architecture paramétrique et de l’impression 3D qui nécessitent tous trois un modèle numérique, la géométrie est une culture plus que jamais sous-jacente à la connaissance des processus de conception architecturale. Ainsi dans le contexte de l’enseignement de l’architecture, il existe un ensemble de savoirs mathématiques qui sont particulièrement dédiés aux architectes. La maîtrise de la géométrie en est bien sûr l’un des objectifs premiers de ces pages. L’histoire de l’enseignement de l’architecture place cette discipline sous l’éclairage de plusieurs approches. Ainsi, l’articulation de la géométrie descriptive et de la géométrie analytique forme une complémentarité culturelle spécifique aux architectes. Cette double approche de la morphologie mise au service du projet — l’art du trait et l’art du calcul — est depuis une trentaine d’années revisitée par la présence des outils informatiques qui ont réorganisés de manière décisive les processus de conception et de production aujourd’hui à l’œuvre dans les agences d’architecture.

Ce site  qui se veut pragmatique, accessible et non-savant s’adresse aux étudiants en architecture mais également aux praticiens et propose un large balayage des savoirs présents sous l’éclairage de la conjonction mathématiques et architecture. Nous souhaitons avec ces pages accompagner l’ensemble des étudiants que nous avons en cours vers l’acquisition de savoirs essentiels dans la pratique du projet. Cette population est par nature hétérogène, car ces étudiants sont recrutés à la fois selon des profils littéraires, scientifiques et techniques et l’enseignement des mathématiques se doit d’être adapté à cette spécificité, ce qui en constitue une singularité. L’objectif de ce site est de permettre aux étudiants de première année — et au-delà de la temporalité du cours — de s’approprier les aspects théoriques mais également de repositionner les aspects historiques des éléments enseignés. Alors que l’enseignement des mathématiques dans le secondaire est parfois éloigné des finalités des outils qui y sont déployés, nous exposons ici, un ensemble de savoirs dans une intention pratique. A l’heure de la maturité des logiciels, du confort autorisé par les performances des processeurs et des cartes graphiques articulés au volume de données qu’ils adressent, il nous semble pertinent et précieux de donner à lire, dans un contexte pédagogique, les objets et les outils théoriques sous-jacents aux processus de conception tels qu’ils sont déployés par les logiciels dévolus à la conception et à la représentation du projet d’architecture. La spécificité du modèle mathématique, à l’opposé de la finalité de la géométrie descriptive, est qu’il est indépendant de toute échelle, cette dernière étant convoquée in fine lors de sa destination architectonique.  

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s